20 ans d’Aventures en vallée d’Ossau !!

Pourtant bien présente dans le paysage et ancrée en vallée d’Ossau depuis 2001, beaucoup de gens ne connaissent pas bien cette structure dédiée aux sports de montagne. En effet le bureau des moniteurs de la vallée d’Ossau fête ses 20 ans d’existence cette année. C’est l’occasion de mieux connaître leur structure et leur équipe et de comprendre en quoi Aventure Chlorophylle représente aujourd’hui un modèle d’entreprise coopératif bien différent de beaucoup d’autres dans ce secteur d’activité.
Ils nous invitent, le temps d’un article, à découvrir leur passion et les activités qu’ils proposent. Plongez avec ces professionnels engagés dans le canyons du Valentin, surfez les vagues du gave d’Ossau, grimper sur les falaises du Hourat à la découverte des jardins suspendus ou partez sous terre visiter les sculptures naturelles de la grotte de Rébénacq… Émotions et sensations fortes garanties ! Avant de les suivre, prenons le temps de mieux les connaître…

Déjà un collectif en 2001.

Créée en Avril 2001 par Nicolas Terrier Aventure chlorophylle était à l’origine une association de quatre professionnels de canyoning, spéléologie, canoë-kayak et escalade. Le but était déjà de regrouper des moniteurs au sein d’une même structure.
En 2014 l’association change de statut pour devenir un syndicat local, à la manière des écoles de ski et bureau des guides.
Aujourd’hui l’esprit collectif ne les a pas quitté. Ils regroupent, au plus fort de la saison, plus d’une quinzaine de professionnels des sports d’eau vive et de montagne. Tout un panel d’activités est proposé en vallée d’Ossau d’Avril à Octobre, avec un large choix de formules : Rafting, Spéléologie, Canyoning, Escalade, Via ferrata. Des partenaires proposant du VTT, de l’alpinisme et de la randonnée sont également présents sur leur site internet.
Depuis le mois d’Avril 2021, par vote lors de l’Assemblée Générale, une nouvelle équipe pilote la structure : Johan Fontvieille et Pascal Carcenac assurent la présidence du groupement, Alexandre Gumy occupe le poste de directeur technique, Lionel Aubriot et Jonathan Dorez assurent les autres fonctions du comité directeur.

Une entreprise pas comme les autres :

Une de leurs particularités tient au fait que cette structure ne dégage aucun bénéfice. Une commission appliquée sur les prestations encadrées par les guides indépendants permet de couvrir les frais de fonctionnement, salaires des secrétaires, loyer, etc…
Conscients que ce type de métiers saisonniers nécessite d’être à la fois sur le terrain et au bureau pour répondre aux nombreuses demandes, Aventure Chlorophylle propose aux guides un réel service en terme de logistique et de réservation.
L’objectif est aussi de favoriser les moniteurs qui s’installent dans la vallée ou les environs proches en leur assurant un confort et un volume de travail conséquent. Faire partie du tissus social et économique est pour ce groupement de moniteurs une priorité.
Soucieux depuis le tout début du respect de l’environnement et du territoire, les questions de développement des activités de montagne sont au cœur des discussions. « Il faut toujours chercher l’équilibre, parfois instable, entre développement des activités et préservation des milieux et des territoires. » nous dit Johan Fontvieille. Les groupes sont limités en effectifs à la fois pour favoriser la convivialité et l’impact environnementale. « Nous veillons par exemple à contourner les zones de gravières qui sont sensibles au piétinement pour limiter notre impact pour certaines espèces d’insectes, d’invertébrés ou de poissons. »

Des activités ludiques, sportives et rafraichissantes !

Malgré une période d’affluence pendant la saison estivale, le bureau d’Aventure Chlorophylle est ouvert toute l’année. Son avantage est de proposer un très large panel d’activités avec un seul interlocuteur. Grâce aux compétences et aux spécificités de chaque guide, ils sont en mesure de proposer de la multi-activité. Que ce soit de l’initiation ou du perfectionnement, toutes les activités sont proposées sous des formules variées et adaptées à chaque participant. Les sorties s’adressent aussi bien aux particuliers qu’aux groupes type séminaire d’entreprise, centres de vacances, enterrement de vie de célibataires…
Ils sont toujours de très bons conseils pour profiter pleinement d’un séjour en vallée d’Ossau.

Le mot des pros ! :

Vincent Fournier, guide de rivière et membre permanent d’Aventure Chlorophylle nous parle de son domaine de prédilection : le Rafting.
« Durant le printemps et lorsque que le niveau d’eau le permet, je guide mes groupes de pagayeurs en kayak ou en raft sur le gave d’Ossau. Ce gave est un véritable écrin de verdure, une des descentes les plus préservées des Pyrénées. Le parcours d’initiation de Laruns à Castet permet d’apprécier autrement le paysage de la vallée, la vue est superbe avec des sommets encore enneigés à cette période. Pour les groupes plus sportifs, Buzy – Oloron est une descente forte en sensations que nous proposons à la demi-journée ou à la journée avec pique nique en pleine nature. Pendant la période estivale nous quittons l’ambiance vert émeraude du gave d’ossau pour retrouver le bleu turquoise du gave de Pau. Nous proposons la descente de ce gave à Lestelle Bétharram sur le parcours le plus ludique du gave de Pau. Ce parcours est accessible à tous et permet de passer un agréable moment sur l’eau entre amis ou en famille. »

Alexandre Gumy nous parle du canyoning en vallée d’Ossau :
« La vallée d’Ossau fait partie des spots incontournables ! Dans les descentes classiques dont la réputation n’est plus à faire, on retrouve le Soussouéou, le Canceigt à Béost, le Bitet ou encore Bious à Gabas. D’autres descentes grandioses sont absolument à découvrir comme la gorge du Valentin inférieur qui descend du village d’Assouste jusqu’au quartier Pon à Laruns ! Le canyon de Cap de Pount au dessus de Bious Artigues, au pied de l’Ossau est lui aussi un incontournable. On compte près d’une quinzaine de canyons équipés en vallée d’Ossau ce qui en fait un des sites majeur des Pyrénées. Régulièrement nous dépassons les frontières pour plonger dans les canyons aux eaux turquoises de la vallée de Tena toute proche ou encore au cœur des sierras aragonaises.
Lionel Aubriot, investit au sein du groupement nous précise que les canyons sont très souvent soumis à des réglementations spécifiques du fait de l’activité hydroélectrique. « Il est important d’ être bien informé avant de s’engager. Il rappelle également que les descentes de canyon, pour qu’elles soient praticables dans les meilleures conditions, nécessitent un gros travail d’entretien et de nettoyage. « On s’organise entre professionnels pour assurer aux pratiquants le maximum de plaisir et de sécurité ».

La spéléologie, une activité en plein essor :
Jonathan Dorez nous parle de sa passion pour le monde souterrain :
« Les terrains calcaires sont bien souvent propices à la formation de réseaux souterrains. La grotte des eaux chaudes, déjà mise en avant par l’impératrice Eugénie au 19ème siècle en est la preuve. Une multitude de cavités sont à découvrir depuis Gourette jusqu’à Rébénacq, avec des descentes en rappel, escalade souterraine, le tout rythmé par des concrétions et des salles spectaculaires. Un environnement méconnu, d’une beauté insoupçonnée. Ça vaut vraiment le coup de passer au-delà des préjugés pour découvrir le monde extra-ordinaire qu’on a sous les pieds ! »

Un premier pas vers les hauts sommets ?
« Nos montagnes n’ont rien à envier aux Alpes, » ironise Pascal Carcenac, moniteur passionnée d’escalade depuis plus de 20 ans.
« L’escalade est devenue une activité à part entière avec l’avènement des salles d’escalade et la médiatisation des ce sport. Malheureusement les grimpeurs n’ont pas toujours la possibilité de toucher du vrai rocher. Les falaises calcaires autour d’Arudy et Laruns sont nombreuses et variées. Les grimpeurs de tous les niveaux peuvent s’entraîner dans la vallée et nous sommes en mesure d’offrir de très belles prestations.
Sans avoir à connaître toutes les techniques spécifiques à l’escalade, la via ferrata du Siala reste un bon moyen de découvrir les sensations grisantes de l’altitude et du vide. Candice Piechaud, monitrice permanente d’Aventure Chlorophylle vous guidera avec plaisir sur ce parcours aérien. « Cela dit je conseil toujours d’être accompagné par des professionnels pour éviter les mauvaises surprises lors des passages en dévers ! »
Yann Bernier, grimpeur chevronné récemment membre du bureau, nous livre ses suggestions :  « Mon petit coup de cœur c’est la via corda du Hourat à Laruns : Un parcours d’escalade plus technique, sur lequel on progresse encordés en utilisant uniquement les prises naturelles du rocher. Le cheminement au dessus des tyroliennes nous conduit dans des jardins suspendus propices à la rencontre d’orchidées rares et autres drôles de plantes …! »

Des descriptifs détaillés de toutes leurs activités sont consultables sur le site : www.aventure-chlorophylle.com. Sur les réseaux sociaux vous trouverez aussi des albums photo et de nombreuses informations complémentaires.
Pour ses 20 ans, Aventure Chlorophylle s’offre un nouveau site internet qui sera disponible prochainement. Le bureau des moniteurs de la vallée d’Ossau souhaite communiquer pour l’occasion sur l’éthique et les valeurs qu’il met en avant depuis toutes ces années. Sa volonté est de tisser au niveau local un lien solide et durable. Ils ont pour but la valorisation du territoire à travers les activités sportives. A terme ils voudraient axer leurs activités sur les 4 saisons avec pour perspective la création d’un véritable pôle montagne en vallée d’Ossau.

A voir également

stop Covid 19

Crise sanitaire Covid 19

Directives pour les activités sportives encadrées. Bonjour ! Nous sortons progressivement de cette période de confinement et il nous tarde tous…

Lire la suite
canyon du Canceigt

Arké nouveau site web

  Arké les pyrénées verticales… Bienvenue sur mon nouveau site web !  Il a bien fallu s’occuper pendant cette période de…

Lire la suite